Parfois, sans dire un mot, on peut raconter tant de choses. Musicien de formation, j’ai toujours eu un grand intérêt pour l’expression sous toutes ses formes. Mais c’est en tant que réalisateur que je me suis émancipé dans ma pratique artistique. Ma sensibilité peut s’exprimer dans l’esthétique d’un geste, dans la musique, dans le rythme que je choisis d’impulser. Raconter une forme de vérité, partir d’une matière brute pour en extraire la beauté… Dans un film, on peut tout oser. Et cette liberté, j’y suis très attaché.